Récipiendaires du programme de bourses d'études supérieures 2021-2022

Récipiendaire de la bourse Universalia Charles Lusthaus

Sarah Sousa

Sarah est candidate au doctorat à l'École des sciences de la santé publique de l'Université de Waterloo. Sarah a travaillé comme chercheuse appliquée dans les domaines de la toxicomanie et de la santé mentale tout en poursuivant son doctorat en évaluation des programmes de santé et en application des connaissances. Son travail dans le domaine de l'évaluation des programmes a commencé dès sa maîtrise en sciences, par sa participation au concours de cas étudiant de la SCÉ, par sa participation au congrès et aux activités des sections de la SCÉ et par le mentorat de boursiers et d'évaluateurs de la SCÉ tout au long de sa carrière universitaire. Dans son rôle de chercheuse dans le secteur sans but lucratif, ses connaissances en matière d'évaluation ont été appliquées au renforcement de la capacité d'évaluation dans les milieux hospitaliers et à la direction de divers projets d'évaluation en collaboration visant à améliorer les systèmes de soins de toxicomanie et de santé mentale.

Orientation des études supérieures en évaluation de programme

Les études de doctorat de Sarah portent sur les processus de surveillance de l'utilisation des connaissances et d'évaluation des résultats des activités d'application des connaissances (AC). Alors qu'elle travaillait dans le domaine de la recherche et de l'évaluation en santé, elle a constaté que, malgré l'intérêt accru et même les exigences des organismes de financement pour l'intégration des composantes d'AC dans les modèles de recherche et d'évaluation, l'évaluation de ces processus et résultats d'AC ne sont pas bien documentés. L'objectif de sa recherche est de soutenir les organismes, ainsi que les chercheurs et les évaluateurs, à l'aide d'un cadre et d'un outil d'évaluation permettant de déterminer la mesure dans laquelle les connaissances sont transférées aux utilisateurs finaux et de comprendre les répercussions que les activités d'AC et d'évaluation peuvent avoir sur les principaux résultats.

Recipient of the CESEF Graduate Scholarship Program 

Malka Elkin

Malka est titulaire d'une maîtrise en travail social et en études sur les crises et les traumatismes, ainsi que d'un baccalauréat ès arts en religions mondiales et en histoire. Motivée par le désir d'utiliser les données pour améliorer l'impact des services sociaux sur les populations vulnérables, elle termine actuellement un diplôme d'études supérieures en politique publique et évaluation de programmes à l'Université Carleton. Elle a travaillé dans les domaines de la santé mentale des jeunes et de l'établissement des immigrants, d'abord en tant que travailleuse de première ligne, et maintenant dans le domaine des données, de la recherche et de l'évaluation. Elle travaille actuellement en tant qu'analyste des données et des évaluations à la JIAS de Toronto, où elle apporte à l'organisation, qui soutient les nouveaux arrivants au Canada, une orientation évaluative et une approche d'évaluation fondée sur la théorie. Elle se passionne pour le soutien aux petites et moyennes organisations à but non lucratif afin qu'elles adoptent une approche de la conception et de la mise en œuvre des programmes fondée sur les données et les preuves.

Orientation des études supérieures en évaluation de programme

Dans le cadre de son programme d'études supérieures, Malka travaille sur un projet d'évaluation pour un client basé en Afrique du Sud. Il s'agit d'évaluer la pertinence, l'efficacité et la mise en œuvre des programmes d'une université visant à faire progresser les carrières de recherche de ses femmes membres du corps enseignant. Malka et ses collègues utiliseront une approche réaliste et des méthodes mixtes pour recueillir des données auprès des femmes universitaires, des chefs de département et d'autres partenaires importants de l'université afin de comprendre les stratégies qui ont été employées pour atteindre et engager la population cible. Ils examineront également dans quelle mesure l'université constitue un environnement propice à l'avancement de la recherche pour les femmes universitaires. En outre, le projet intégrera des éléments de l'ACS+ dans son examen des obstacles systémiques pour les universitaires dont les identités se croisent.

Récipiendaires du programme de bourses d'études supérieures 2020-2021

Récipiendaire de la bourse Universalia Charles Lusthaus

Andrew Hartman

Andrew est un fier étudiant queer, métis, neurodivers, évaluateur, leader et agent de changement. Dans le cadre de ses études, Andrew termine un doctorat en psychologie sociale appliquée à l'Université de la Saskatchewan. Passionné par l'innovation et l'action sociale, Andrew adopte une approche collaborative pour mobiliser les initiatives qui transforment l'accès aux soins. Au cours de la dernière année, Andrew a poussé son travail plus loin en fondant Psystem, une entreprise de santé, de bien-être et d'évaluation qui se concentre sur le soutien des communautés qui ont historiquement fait face à des obstacles dans la société. Le fil conducteur de ces projets est l'engagement d'Andrew à placer l'être humain au centre de leur travail.

Orientation des études supérieures en évaluation de programme

Les études de doctorat d'Andrew en psychologie sociale appliquée (ASP) lui ont permis d'acquérir de solides bases en évaluation. Le programme ASP permet à Andrew d'acquérir une expérience et une formation mondiales en conception de recherche appliquée, en théorie de l'évaluation, en recherche communautaire et en diverses méthodes de recherche. La thèse d'Andrew vise à comprendre les processus psychologiques de la honte et du deuil marginalisé chez les survivants 2SLGBTQ+ de la violence sexiste. Tout au long de ses études, Andrew a mené à bien des projets d'évaluation sur la prise en compte des expériences de violence sexiste vécues par les personnes 2SLGBTQ+ lors de l'accès aux soutiens et aux services, sur les réponses d'urgence de COVID-19 et sur leur plus récent projet, qui consiste à aider The Enchanté Network (TEN) à étudier et à cartographier les organisations queer de tout le Canada : emplacement géographique, capacité, programmes, lacunes et besoins de tout le Canada, en utilisant une analyse de l'environnement et une enquête numérique. Le projet TEN est le premier projet de cartographie numérique de ce type au Canada.

Récipiendaires du programme de bourses d'études supérieures 2019-2020

Récipiendaire de la bourse Universalia Charles Lusthaus

Deanne Donohue

Deanne est titulaire d'une maîtrise en pédagogie du sport, d'une licence en éducation et d'une licence en cinétique humaine. Elle termine actuellement un diplôme d'études supérieures en évaluation de programmes à l'Université d'Ottawa. Deanne a travaillé dans les domaines de l'éducation et de la promotion de la santé et de l'activité physique. Elle a pris une absence de carrière pour éduquer ses quatre enfants à la maison. En plus de passer du temps avec sa famille, Deanne est passionnée par le tennis, la randonnée, la raquette et s'intéresse de plus en plus à la photographie de la faune et de la flore.

Orientation des études supérieures en évaluation de programme

Au cours de sa première année d'études en évaluation de programme, Deanne a acquis de l'expérience dans la conduite d'une évaluation de programmes à méthodes mixtes pour une agence de services de santé d'Ottawa, destinée aux adultes ayant subi des lésions cérébrales. Deanne continuera à travailler avec cette agence pour étudier les effets sur les clients de la prestation de programmes en ligne pendant la fermeture de Covid-19 en 2020, et aidera à orienter le développement d'un modèle de prestation de programmes virtuels et en personne. De plus, Deanne étudiera l'efficacité d'une combinaison de méthodes de collecte de données qualitatives et quantitatives en ligne et en personne dans l'évaluation de programme afin de guider le développement des programme.

Récipiendaire du programme de bourses d'études supérieures du FSCÉÉ 

Steven Lam

Steven est candidat au doctorat au département de médecine de la population de l'université de Guelph. Son intérêt pour l'évaluation et la santé mondiale a été motivé par son désir d'améliorer l'impact des programmes sur la durabilité environnementale et l'équité sociale. Il est également un évaluateur indépendant ayant une expérience professionnelle dans les domaines de l'agriculture, de la sécurité alimentaire, du changement climatique et du développement international. S'appuyant sur des approches théoriques, féministes et développementales de l'évaluation, il aide les organisations à tirer des enseignements de leurs programmes et à les adapter.

Orientation des études supérieures en évaluation de programme

Comme l'environnement dans lequel se situent les programmes change, les évaluations doivent également changer. La thèse de Steven explore comment la recherche et la pratique de l'évaluation pourraient s'adapter en réponse à la crise climatique. Pour ce faire, il s'appuie sur le cas des programmes de sécurité alimentaire où les impacts du changement climatique sont particulièrement visibles. Son objectif est de développer des approches pour intégrer la durabilité environnementale et l'équité sociale dans l'évaluation, de sorte que l'évaluation puisse continuer à soutenir les besoins et les priorités des programmes et des personnes dans le cadre d'un climat changeant.



Le FSCÉÉ est une organisation indépendante mise sur pied par la Société canadienne d’évaluation en 1990 et réorganisée en 2005 afin d’accroître la capacité nationale en évaluation au moyen d’activités éducatives. En 2006, le FSCÉÉ a été inscrit officiellement comme organisme de bienfaisance canadien.

En partenariat avec la Société canadienne d’évaluation et le Consortium des universités pour l’enseignement de l’évaluation, le Fonds promeut l’objectif commun de développer le secteur de l’évaluation de programme en bonifiant l’accès à l’éducation, à la formation et au perfectionnement professionnel.

Nous invitons les personnes qui s’intéressent à nos activités, les partenaires éventuels, les étudiants et les spécialistes de l’évaluation à nous faire part de leurs commentaires et suggestions.

Pour nous joindre

Pour communiquer avec notre secrétariat, adressez-vous à :

Shirley Trowbridge

Téléphone : 613-722-8796, poste 224

Télécopieur : 613-729-6206

Courriel : shirley.trowbridge@thewillowgroup.com

© 2011 - 2018 Fonds de la Société canadienne d'évaluation pour l'éducation
Powered by Wild Apricot Membership Software